Recommander Imprimer

Musée Virtuel - "Nourrir l'affamé" (Vitrail - Eglise Saint-Rémi et Saint-Médard, Rouveroy)

Dans le cadre du jubilé de la Miséricorde, le service Art, Culture et Foi propose de découvrir à travers son musée virtuel des œuvres conservées dans le diocèse traitant de la miséricorde. Chaque semaine, une nouvelle œuvre sera présentée.

5 Nourrir laffame

Edifice : Eglise Saint-Rémi et Saint-Médard à Rouveroy

Œuvre présentée : Nourrir l'affamé, Camille WYBO (1878-1937), 1908

Historique : Il a été réalisé par Camille WYBO, de Tournai, en 1908, suivant une commande passée par Flore DEPREZ et son époux Omer LANTHIER (bourgmestre de Rouveroy). Il est à la mémoire de Zoé DEPREZ, épouse d'Emile HULIN. Camille WYBO travaillait avec son frère Arthur. Il racheta les ateliers Capronnier (Jean-Baptiste Capronnier fut le rénovateur du vitrail en Belgique et eut une renommée internationale. On lui doit la restauration de la plupart des verrières anciennes de notre pays).

L'église de Rouveroy conserve 12 verrières réalisées par Camille WYBO, célèbre maître verrier de Tournai de la fin XIXe, début XXe siècle. Il réalisa notamment des oeuvres dans les églises suivantes : La Cathédrale Notre-Dame de Tournai (les vitraux de la salle capitulaire, ainsi que la restauration en 1935 du grand vitrail de Croy), l'église Saint-Nicolas d'Enghien, l'église Saint-François de Wasmes, l'église Saint-Brice de Roisin, l'église Saint-Denis d'Irchonwelz, l'église Saint-Servais de Kersbeek-Miskom, l'église Saint-Martin de Rongy, l'église Saint-Antoine de Pottes, l'église Saint-Nicolas de Tournai, l'église Saint-Amand de Wiers, l'abbaye de Maredret à Sosoye, l'église Saint-Martin de Frasnes-lez-Buissenal, l'église Saint-Joseph Büllingen, l'église Saint-Martin de Pecq, au château fort d'Ecaussinnes-Lalaing, etc...

Iconographie : Il représente saint Antoine de Padoue, saint patron des pauvres.
Son attribut est notamment le lys blanc. Il porte une bure franciscaine, ce qui crée parfois la confusion avec saint François.
Il est traditionnellement représenté tenant l’Enfant Jésus dans ses bras, mais cette représentation auprès des pauvres est également typique de saint Antoine.

Iconologie : Représentation d'une des sept œuvres de miséricorde, énumérées par saint Matthieu, à savoir "Nourrir l'affamé".


Oeuvre précédenteMusée virtuel - Un monde d’espoir, Arlette Doffigny

Oeuvre suivante: Musée virtuel - Statue de Saint-Martin (Ham-sur-Heure)

Voir le musée virtuel