Recommander Imprimer

Musée virtuel - Vitrail "Le pain des pauvres" - Eglise Saint-Antoine, Bouvy (La Louvière)

Dans le cadre du jubilé de la Miséricorde, le service Art, Culture et Foi propose de découvrir à travers son musée virtuel des œuvres conservées dans le diocèse traitant de la miséricorde. Chaque semaine, une nouvelle œuvre sera présentée1 le pain des pauvres Vitrail Bouvy

Edifice : église Saint-Antoine, Bouvy

Œuvre présentée : Vitrail 5, Le pain des pauvres

Iconologie :

Saint Antoine absent de cette évocation n’était pas inaccessible aux requêtes des hommes. Par de ferventes prières, des parents supplient Saint Antoine de guérir leur fillette tombée gravement malade.
Celle-ci guérit et en reconnaissance, ils promettent le poids de l’enfant en pains pour les pauvres.
Accueillie par les anges, cette offrande devient une tradition, celle d’offrir le mardi un pain pour une grâce obtenue, celle aussi d’offrir des petits pains bénits le jour de la fête de Saint Antoine, le 13 juin.

Au-dessus de cette scène, dans un vitrail quadrilobé, voici l’image la plus populaire de Saint Antoine sous les traits d’un jeune religieux portant la bible et l’Enfant Jésus et un lys dans la main gauche.

Iconographie :

Ce sont là les symboles de l’iconographie de Saint Antoine :
- la bure franciscaine rappelle son appartenance à l’ordre franciscain,
- l’Enfant Jésus et le chapelet se rattachent à la vision qu’il aurait eue,
- le lys symbole de la pureté et de sa lutte contre le mal,
- le livre de l’Evangile symbole de sa science, de sa doctrine, de sa prédication et de son enseignement.


 

Oeuvre suivante:  "Sainte Waudru et ses filles visitant les prisonniers" (Collégiale Ste Waudru, Mons)

Vers le musée virtuel